Historique

Chers amis affiliés,

Voilà désormais 45 ans que le CTT Smash Robertville est né. Mais, dites-vous, que s’est-il donc passé durant toutes ces années ?

Voici donc l’histoire, non-exhaustive bien sûr, de ce fleuron de la vie associative de notre commune.

CREATION

L’idée de créer un club de tennis de table germa dans l’esprit de Charly Lambert qui participait en 1972 à un tournoi non affilié au Floréal. En René Lejoly, il trouva un allié de choix et l’année suivante, l’idée devint réalité. Joseph Beurthier ainsi que José et André Noël viendront s’ajouter à la liste des fondateurs pour former le premier comité en 1973. Un toute-boîte annonçant la naissance du club et invitant à l’affiliation est imprimé, pas moins de 50 jeunes répondront d’ailleurs à l’appel pour assister à la naissance du club à la salle paroissiale de Robertville. Le CTT Smash Robertville était bel et bien né !

INFRASTRUCTURES

Nous n’avons pas toujours joué dans notre salle de la rue des Campanules, loin de là !

Après la formation du club, la question du local où pratiquer le sport fut vite réglée, la salle Simon était la seule propice à la pratique du tennis de table. Les premières semaines, la seule table était constituée de 4 tables de café accolées ! Ensuite, les membres fondateurs ayant décidé d’y aller de leur poche, 2 puis 4 (vraies) tables furent achetées. L’ambiance dans cette salle était exceptionnelle, l’étroitesse de la salle y étant pour beaucoup.

Par après, l’équipe 1 ayant commencé son ascension irrésistible de saison en saison et le nombre d’affiliés s’étant mis à gonfler (avec tous les problèmes d’organisation que cela suppose), l’abandon de la salle Simon fut inéluctable et marqua la fin d’une grande époque mais aussi la naissance d’une structure de jeu plus adaptée aux réalités du club.

En effet, en 1984, les têtes pensantes du comité présentèrent officiellement le projet qu’ils caressaient depuis longtemps: la construction d’une salle polyvalente en partenariat avec d’autres associations locales. Un comité de gestion devait réunir tous les clubs intéressés, mais le CTT finit par se retrouver seul aux commandes.

Après des mois de batailles, d’importants subsides furent délivrés à la Commune qui était le maître d’œuvre officiel (elle est donc propriétaire du bâtiment et nous en disposons aux termes d’un bail emphytéotique à long terme). Le gros œuvre terminé à la mi-juillet 84, de nombreux bénévoles achevèrent l’aménagement intérieur (notamment le béton lissé de la salle et la cafétéria) de sorte que la salle fut entièrement finie fin novembre.

La salle que nous connaissons aujourd’hui était érigée, la première rencontre s’y déroula le 14 septembre 1984.

Depuis ce jour, de nombreux travaux et projets ont encore vu le jour grâce au dynamisme de nos membres, notamment la réfection des vestiaires, de la cafétéria et plus récemment des luminaires qui proposent désormais en 2018 un éclairage plus homogène dans toute la salle.

LA COMMISSION DES JEUNES

Il faut bien avouer que la formation des jeunes fut, dans les 20 premières années du club, un problème au CTT Smash. Le vrai déclic survint un beau jour de novembre 1995, quand notre club eut l’immense honneur de recevoir, dans le cadre de la coupe de Belgique, le club de La Villette Charleroi et donc le plus grand pongiste belge de tous les temps : Jean-Michel Saive. Pas moins de 250 personnes étaient présentes dans les gradins ! Dans les semaines et les mois qui suivirent, de nombreux jeunes se présentèrent au club pour s’initier au ping. Très vite, le club s’organisa afin d’accueillir ces jeunes qui pourraient être l’avenir du club. Avec pour preuve qu’en 1998, six séances d’entraînement par semaine étaient prévues, données par 5 moniteurs dont 3 diplômés.

Ce travail a depuis extrêmement bien porté ses fruits. En effet, de nombreux titres de champion de Belgique et/ou de la province, que ce soit en simple, en double ou en équipe furent remportés par des jeunes formés au Smash, entre autres : Michaël Mélotte, Yves Stoffels, Maurine Giet, Lisiane et Joaline Christian, Guillaume Lerho et Pierre Jenchenne. En 2010, l’équipe 1 a été sacrée championne provinciale en P2 avec 3 jeunes formés au club (Yves Stoffels, Michaël Mélotte et Guillaume Lerho) et leur entraîneur (Claude Georges). Quelle belle preuve de l’efficacité des entraînements !

LES RESULTATS SPORTIFS

Dès la saison 74-75, deux équipes furent alignées. Il faudra attendre la saison 76-77 pour célébrer la première montée en 5ème provinciale et l’année suivante pour fêter le titre de champion dans cette division. Puis vinrent une série incroyable de 4 montées successives pour atteindre la 3ème nationale avec deux titres de champions de Belgique en poche (1ère et 3ème provinciale). Il faudra attendre la saison 89-90 pour accéder à la 2ème nationale, la saison 92-93 pour atteindre la 1ère nationale.

L’apothéose survint en 95-96 avec une année en Super Division avec des joueurs de la trempe de Luc Giergen et Christian Gillon notamment.

Malheureusement, l’accession à ce niveau inadéquat entraîna divers problèmes financiers qui sonnèrent le glas de l’âge d’or du club.

Les superbes résultats de l’équipe 1 ne doivent cependant pas occulter les résultats d’autres dizaines de clubmen passionnés qui se retrouvent chaque vendredi et samedi soir autour de la table. L’équipe 2 a atteint pendant plusieurs années la 1ère provinciale, et la 3 s’est également longtemps maintenue en 3ème provinciale. Nous avons d’ailleurs eu jusqu’à 12 équipes messieurs et 1 équipe dame.

Après avoir fait l’aller-retour entre WB et P1 quelques fois durant les années 2010, le club dorénavant orphelin de Stéphane Bailly et Gilles Guillaume subit dès lors les affres de la relégation deux saisons d’affilée avant de stabiliser en P2 en 17-18. Saison au cours de laquelle le club a pu fêter ses dernières montées avec les équipes C-E-F.